Bleach, THE RPG


 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ken
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Rang : bount élémentaire
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
50/50  (50/50)
Reiatsu:
50000/50000  (50000/50000)

MessageSujet: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Sam 18 Oct 2008 - 17:46

La journée était magnifique. Le soleil était haut dans le ciel et il n'y avait pas un nuage en vue. La température était agréable. Étonnamment, aujourd'hui la ville était plus calme que d'habitude. Ken était tranquillement assis dos à un arbre et lisait. Les habitants normaux de la ville de Karakura passaient dans la rue en jetant un regard sur Ken. Le garçon ne s'en étonnait pas, après tout, ses vêtements avaient de quoi attiré l'attention. Cependant les regards ne l'affectaient nullement. Cela faisait plus d'une heure qu'il était là pour lire en paix et il n'avait pas l'intention de se déplacer. Alors qu'il allait commencé un nouveau chapitre, une genre d'explosion se produisit. Les habitants commencèrent à fuir craignant une autre explosion, mais Ken ne bougea pas d'où il était. Pour les gens ordinaire, il s'agissait d'une explosion, mais Ken lui pouvait voir qu'il s'agissait en fait d'un groupe de hollow. Il y en avait un dizaine et ils poursuivaient une âme errante.

*Pourquoi une dizaine de hollow en veulent à une unique âme. Peut importe. Il faut faire le ménage on dirait.*

-Tengou, à toi. Massacre ces hollows.


C'est alors qu'apparut du néant Tengou, la marionnette de Ken. Pour l'instant, le pantin avait taille humaine, mais en regardant les hollows, il grandit et grandit. Il atteint les quarantes mètres avant de cesser de grandir. Puis le pantin écrasa les hollows comme on écrase un cafard sous sa botte. Les hollows furent détruit puis Tengou reprit une taille humaine normale. Il alla s'asseoir à côté de Ken.

-Bien joué. D'ailleurs je crois que certains on put voir tes exploit Tengou.


Il tourna son regard vers une ruelle.

-Pas la peine de vous cachez je sens votre présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Mibu
Membre de la 10°Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 25
Localisation : A quoi ca te servirait,si tu es mort?
Caractère : Présentation
Date d'inscription : 29/09/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
10/20  (10/20)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Sam 18 Oct 2008 - 19:15

14h00,à peu près,un Shinigami apparrut sur Terre,ayant ordre de détruire des Hollows qui étaient dans le Monde des Humains,à Karakura-sur-Mer pour être exact.Le Shinigami s'approcha alors de l'endroit,mais les Hollows venaient de dissparaître sous ses yeux.C'était un Bount...Il en avait entendu parlé.Il s'approcha ensuite de l'âme errante et l'envoya à la Soul Society.Il s'approcha du Bount.

"Bravo.Propre et efficace.Comme me l'avait dit les autres..."

On voyait dans le regard de Kyo une envie de se mesurer à lui,mais sur son visage,on voyait qu'il ne voulait pas se battre pour le moment.

"Vous,les Bounts,êtes vraiment très forts..."

Il attendit de voir sa réaction...Allait-il l'attaquer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Rang : bount élémentaire
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
50/50  (50/50)
Reiatsu:
50000/50000  (50000/50000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Dim 19 Oct 2008 - 2:08

Ken regarda Kyo s'approcher. Il resta assis en continuant de tenir son livre. Il ne bougea pas non plus quand le shinigami purifia l'âme et l'envoya à la soul society. Ken avait souvent vu des shinigamis dans sa très longue vie. Il était donc devenu quelque peu familier avec leur façon d'opérer. Quand Kyo commença à lui parler, Ken prit un signet et le mit dans le livre pour ne pas perdre sa page. Puis il laissa le livre sur le sol et observa le shinigami. Il avait des yeux rouges et appartenait à la dixième division selon son badge. Il sentait une certaine aura meurtrière en dormance se dégageant du shinigami. Visiblement ce dernier voulait se battre, mais pas pour le moment. Quand Kyo parla de bount, Ken haussa un sourcil lorsque le shinigami évoqua le terme bount.

-Un bount? C'est quoi un bount?

Il se tourna vers sa marionnette Tengou.


-Toi vieux frère tu sais ce que c'est un bount?

- Ken oublit pas que j'en sais pas plus que toi sur le sujet?


C'était un fait, Ken ignorait qu'il était un bount. Il ignorait même l'existence des bounts. Il pensait uniquement être un humain doté de pouvoir spéciaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Origami
3ème siège de la première division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 23
Rang : Shinigami de la1er Division
Caractère : Dépend des jours
Date d'inscription : 19/08/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
326/326  (326/326)
Reiatsu:
326000/326000  (326000/326000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Lun 20 Oct 2008 - 19:18

[Hrp: L'Origami s'incruste ! cheers ]

Kyoko, se promenant dans les parages (comme par hasard ^^), avait
entendue du rafus et s'était dépécher de venir au plus vite... Quand
elle arriva, elle tomba pile poile pour entendre la question d'une des
deux personnes: Kyo. Il parlait de... Bount ?


"C'est quoi ça, un Bount ?" Pensa t-elle.

Hé oui, même si elle était shinigami depuis un petit moment, la fleur noir ne savait pas non plus ce qu'était un Bount... Un Bount... C'était un humains avec des capacités impressionnantes, comme un Quincy ? Elle ne savait pas... Elle se rapprocha silencieusement... Mais peu discretement car elle cacher mal son reiatsu. Pour cause, elle était nul en manipulation de reiatsu... Mais bon... Elle arriva assez près du coin du mur pour pouvoir voir deux hommes. Le premiers était un shinigamis comme elle, ressemblant à un homme qui s'approcher de la trentaine, il était grand avec des cheveux noirs et des yeux rouges.

"Effrayant ses yeux... Il ne m'inspire pas confiance... Il a l'air très fort, malgrès qu'il soit maigres... J'ai bien envie d'essayer de le combattre."

A cette pensé, elle eu un frissons qui lui parcouru son dos, ce n'était pas normal qu'elle veuille se battre contre quelqu'un pourtant cette idée laissa paraitres une petite augmentation de son reiatsu puis qu'elle fit rebaisser au mieux qu'elle pouvait et examina le deuxième jeune homme. Il ressemblait à un enfant avec de long cheveux brin et habiller avec plein d'étoiles. Il était
très maigre... Elle tourna légèrement son regard et vit la marrionnette. Elle équacilla les yeux. C'était la première fois qu'elle voyais une tel chose, qui parle en plus ! Et se nomme "Tenbou" !


"Les deux... Euh... Enfin trois... Enfin... Ce Tenbou c'est un homme ou pas ?... Enfin bon... Ils sont tous différents !" Se dit Kyoko.

Elle put ressentir le reiatsu de Kyo, et comprendre qu'il désirait se battre
contre le jeune homme en face de celui-ci = Ken. Elle eut un frisson qui l'a parcourue. Ce type, il avait l'air très fort, elle se demandait bien qu'elle était son niveau. Si il était fort ou non. Le gamin aussi devait être fort. Une envie de combattre la prit... Un combat puissant, non un combat à mort, mais un combat puissant comme entraînement ! Elle sentit ses frissons se propagers dans son corps, la deconscentrant pour maintenit son reiatsu le plus possible cacher, même si elle avait dû être découverte depuis un certain moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Rang : bount élémentaire
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
50/50  (50/50)
Reiatsu:
50000/50000  (50000/50000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Mar 21 Oct 2008 - 2:28

Ken continuait d'observer le shinigami de la dixième division quand il sentit le reiatsu d'un autre shinigami qui s'approchait. Il regarda la nouvelle venue approchée avec un manque cruel de discrétion. Elle sembla analyser du regard l'autre shinigami avant de l'examiner à son tour. Il analysa également la femme shinigami du regard. La femme aux cheveux noirs ressemblait à n'importe quel shinigami qu'il avait vu jusqu'à maintenant, mais pas entièrement. Il fut légèrement étonné par l'uniforme sans manche et les genres de gants aux avants bras. C'était la première fois qu'il voyait un shinigami porté un uniforme sans manche et pourtant il en avait vu des milliers par le passé. Pendant ce temps, Tengou était se faisait également regardé de tous les côtés, mais il ne bougea pas. Il s'en fichait totalement. Cependant quand Kyoko prit la parole et l'appela Tenbou, il regarad fixement la shinigami.

- Ce n'est pas Tenbou, c'est Tengou!

-Calme toi Tengou. Ce n'est pas si grave que cela si elle c'est trompé dans ton nom. N'en fait pas une maladie. Ce genre de chose peut arriver.


Le jeune garçon pouvait la tension monté. À croire que ces deux là voulaient se battre. Ken lui n'avait nul envie de se battre. D'autant plus qu'ils étaient en plein milieu du centre ville et les habitants de Karakura commençaient à revenir. Un combat ferait des morts à coup sûr.

-Vous devriez vous calmer tout les deux. Je ne suis pas ici pour me battre. En fait, en temps normal, j'aurais lu toute la journée sous cette arbre si ces hollows n'étaient pas arriver. De plus, n'oubliez pas que nous sommes dans le centre ville de karakura et qu'il est l'heure du midi. Bref toutes la zone est remplit d'innocents. Un combat serait vraiment déconseiller. Ça n'apporterait rien de bon. De plus, vous devriez également arrêter d'émettre autant de reiatsu. Vous êtes en train d'attirer des hollows.

Au même moment, un hollow arriva des airs. Le hollow fonçait vers eux, mais avant d'avoir eu le temps d'être à cent mètre d'eux, Tengou grandit et écrasa le hollow entre ses deux mains comme s'il s'agissait d'une grosse mouche. Le hollow disparut, son âme purifier. Puis le pantin rétrécit jusqu'à atteindre la taille d'un petit singe et il alla s'asseoir sur l'épaule de Ken qui n'avait pas bougé quand le hollow était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Origami
3ème siège de la première division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 23
Rang : Shinigami de la1er Division
Caractère : Dépend des jours
Date d'inscription : 19/08/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
326/326  (326/326)
Reiatsu:
326000/326000  (326000/326000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Mar 21 Oct 2008 - 18:54

Kyoko sortit de sa cachette, gênés.

"Je... Je suis désoler Tengou-san."

Elle écouta attentivement le jeune homme s'adresser à elle et à Kyo. Elle en fut elle même surprise, car ce n'était pas dans ses habitudes de vouloir se battre, a croire que ses entrainement lui donner envie de se battre maintenant. Elle soupira d'un ton... Embarasser.

"Tu as raison, je ne devrais pas vouloir me battre comme ça alors qu'il y a des gens et que nous somme dans Karakura... Et baisser mon reiatsu ? Bin... Je suis... Comment dire, pas assez douer pour le baisser plus que je ne le fait déjà." Dit-elle en souriant légèrement, on pouvait, malgrès tout, ressentir une baisse de son reiatsu.

Quand le Hollow apparut et que Tengou était devenue géant pour détruire le Hollow entre ses mains et ensuite de devenir tout petit pour tenir sur l'épaule de son maître, Kyoko en fut couche bée.


"Je n'ai qu'une chose à dire... Waaahoouuuu ! C'est trop fort !" S'exlama t-elle.

Pour un gamin, il semblait être très fort avec cette marionnette avec lui. Elle leva sa tête vers l'endroit où Tengou avait tuer le Hollow.

"J'aimerai bien pouvoir écraser ses vermines en un rien de temps, pour leur faire payer toute leurs horreurs !"
Pensa la fleur noir.

Soudainement elle baissa son regard, serra les poights et ses dents. Elle haïssait les Hollows ! Elle les haïssait plus que tout ! Elle ferma ses yeux... Ces monstres, elle ne pouvait pas penser que c'était des âmes sans défences qui était devenue ce genre de choses. Elle ne supportait pas de penser à une tel chose... Ces monstres sans coeur ni foi ni loi, qui tuer tout sur leur passage pour se nourir, sans se soucier des sentiments des autres, était auparavant des âmes triste, remplie de colère ! Comme elle... Elle ouvra ses yeux et elle reprit son air habituelle: Neutre.

Après ces quelques secondes de combats intérieur pour reprendre son air habituelle, elle leva sa tête vers Ken.


"Vous connaissez bien le monde des humains ? Moi c'est la première fois que je m'y aventure... Et je trouve le mondes des humains... Comment dire... Jolie ?" Prononça la fleur noir, un sourire sur ses lèvres, essayant de cacher sa colère intérieure sur certaines choses...

Elle se leva et alla s'assoir contre un mur en soupirant et murmurant quelques choses d'inaudibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Rang : bount élémentaire
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
50/50  (50/50)
Reiatsu:
50000/50000  (50000/50000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Mar 21 Oct 2008 - 23:32

Quand Kyoko fut impressionné par la méthode de Tengou et le dit à haute voix, Ken et Tengou se regardèrent un instant. Puis tous les deux se mirent à rire. Au bout d'un moment, ils cessèrent de rire. Ken hocha légèrement la tête e regardant Kyoko.

-Tu es impressionnée pour si peu. Pouvoir modifié sa taille à volonté est le pouvoir le plus banal de Tengou. On peut donc considérer cela comme de la camelote comparé à ses autres pouvoirs. Et puis, il ne faut pas juger les hollows comme tu le fait. J'ai rencontré de très nombreux hollows dans ma vie. En général, il s'agissait d'âmes errantes qui étaient resté sur terre parce que certaines choses les empêchaient de partir. Peu d'entre elles étaient des personnes mauvaises à la base. En général les hollows sont des gens qui avaient de bons intention au départ, mais qui se sont transformé malheureusement. Je me souvient encore d'une âme errante très particulière. C'était un homme mort durant une guerre. Après sa mort, il était resté sur terre pour protéger sa famille contre les soldats ennemi. Il hantait alors les soldats pour les faire fuir, mais finalement il est devenu hollow et failli prendre la vie de ceux qu'il tentait de protéger. J'ai alors du le détruire et l'envoyer directement à la soul society.

-Bien sûr, il y a des âmes mauvaises, mais ces âmes malfaisante, ont les dévores et leurs épargnes ainsi l'enfer.

Quand elle reprit la parole, Ken écouta en reprenant son livre en main.

-Vous savez pour moi, je serais incapable de comparer le monde humain avec un autre. Je ne suis pas comme vous autres les shinigamis. Je ne peux pas passer d'un monde à un autre comme bon me semble. Mais il reste que j'aime bien le monde humain. Bien sûr au cours de ma vie j'ai eu le temps de voir des atrocité sans nom comme les deux guerres mondiales ou encore le Moyen Âge européen. Cependant j'ai également pu voir les grands moment du monde. La découverte du continent américain, l'affranchissements des esclaves, la création de nouveau pays, la fin de monarchie cruelle et plein d'autres évènements libérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Origami
3ème siège de la première division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 23
Rang : Shinigami de la1er Division
Caractère : Dépend des jours
Date d'inscription : 19/08/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
326/326  (326/326)
Reiatsu:
326000/326000  (326000/326000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Mer 22 Oct 2008 - 7:37

Elle fut attentive à ce que dit le jeune homme.

"Je suis impresionner pour à rien, il ne faut pas y faire attention, c'est la première fois que je vois ce genre de choses."


Quand le garçon lui dit qu'il avait vécu tant de choses, elle en fut surpris. Un humain pouvait t-il vivre aussi longtemps que ça ? Elle n'avait jamais était au courant d'une t-elle capacités. Surement celle des "Bounts" dont parler Kyo.


"Vous en avez vécu des choses !"
Elle souria légèrement. "Alors apparement je serais plus jeune que vous... Cela m'impresionne vu votre apparence !" S'exclama t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Rang : bount élémentaire
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
50/50  (50/50)
Reiatsu:
50000/50000  (50000/50000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Jeu 23 Oct 2008 - 18:06

Ken écouta ce que Kyoko avait à dire. Il acquiesça. Il ignorait quel âge pouvait bien avoir la shinigami, mais personnellement il croyait qu'il était plus âgé qu'elle.

-J'ignore si je suis plus âgé que vous. Peut-être bien. Mais pour être totalement honnête, moi-même, j'ignore mon âge très précisément. Je n'ai appris à compter que très tardivement. J'estime que j'ai au moins 600 ans, minimum.

Il songea un instant à ce qu'il allait dire.


-En fait, je n'ai rien appris de très intellectuel peu de temps après ma naissance. Il aura fallu de très nombreuses années pour que j'apprenne ces à lire, à écrire, à compter et bien d'autres choses du genre. Je me souviens encore du passé. Je suis né dans une famille de fermier en europe. Je crois que c'était en France, mais je ne suis pas sûr. Ma vie de paysans fut des plus ennuyeuse et mes parents n'ont rien fait pour améliorer la situation bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Origami
3ème siège de la première division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 23
Rang : Shinigami de la1er Division
Caractère : Dépend des jours
Date d'inscription : 19/08/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
326/326  (326/326)
Reiatsu:
326000/326000  (326000/326000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Jeu 23 Oct 2008 - 18:57

"600 ans !" S'exclama t-elle brutalement. "Je... J'en n'ai que 150 ans..."

Elle écouta ce que dit le jeune homme, d'un regard attentif.

"Moi, je n'ai pas vécut grand choses d'intéressant, juste une vie banal de shinigami."


Juste une image de Haru lui vint la hanter durant un millième de secondes, mais elle chassa cette pensés rapidement. Elle détestait paraître triste.


"Vous avez était fermier ? J'ai entendu dire que ces les fermiers qui cultivait de la nourriture pour les autres hommes, non ? Même si à présent il y en a plus qu'avant, produite de je ne sais où..."

Pour une shinigami, Kyoko était très peu informer du monde humain, ce qui la fit rougir, elle avait légèrement honte de ne pas savoir grand chose. Qui plus est qu'elle ne savait que dire. Plutôt du genre discrète et peu bavarde, c'était sûrement elle la première ! Quoique, depuis qu'elle avait rencontrer Kyôraku, son nouveau Capitaine, et Mel, sa nouvelle amie, elle avait bien changer et semblait bien plus heureuse que avant.

"Tel la manière dont vous en parler, la vie humaine semble ennuyeuse, est-ce parce que vous avez vécu plus longtemps que les autres humains ou tout simplement qu'il y a une autre raison ?" Demanda t-elle. "Je sais, que pour moi, j'aurai bien aimer être vivante, ou me souvenir de ma vie, si j'en ai eu une, je n'ai aucune idée de cela... Quand j'entends mon amie parler de son ancienne vit humaine, j'ai de la peine pour elle, car je crois qu'elle voudrait retourner sur terre pour retrouver celui qu'elle aimait tant durant sa vie... Et sa manière de parler de ce monde, elle semble joyeuse, heureuse d'en parler, mais malheureuse de s'en souvenir, comme-ci ça lui provoquait une douleur de son souvenir de sa vie, car ça la faisait souffrir... Je ne sais pas sur ce coup là... Par contre, vous, vous semblez ne pas trop apprécier votre vite, comme je l'ai déjà dit auparavant, vous en parler comme-ci elle était ennuyeuse."

Elle fut surprise de son siiiiii long discours. C'était la première fois qu'elle parlait autant... Ou peut être la deuxième, après son discours sur son passer avec Haku. Mais bon, restons concentrer sur cette discussion. Elle regarda Ken, attendant sa réponse à sa question enfoui sous cette avalance de paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Mibu
Membre de la 10°Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 25
Localisation : A quoi ca te servirait,si tu es mort?
Caractère : Présentation
Date d'inscription : 29/09/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
10/20  (10/20)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Jeu 23 Oct 2008 - 20:46

A la première fois,quand le jeune homme se demanda ce qu'était un Bount,il crut qu'il le faisait marcher,mais enfaîtes...Il ne savait pas ce qu'était un Bount ! Ni même la Shinigami qui arriva.Il s'approcha ensuite du gamin ayant soit-disant 600 ans et sortit une bouteille de saké.

"Tiens,tu en veux?Et toi aussi,Shinigami-Chan?Ah non...Les femmes ne boivent pas de saké...Hormis Matsumoto-Fukutaishô d'ailleurs..."

Il ne connaissait nullement son nom,donc il n'allait pas l'appeller par un prénom.Il vit alors le Hollow détruit par le Bount.

"Imprésionnant dis-tu,Shinigami-chan?Oui...Mais il ne faut pas être dans ces états pour si peu...Il n'a sûrement utilisé que 5% de sa puissance...Je me trompe?"

Il regardait donc Ken.Il ferma les yeux et les rouvrit.

"Bon...Je suis Kyo Mibu...Pendant l'ère Edo,tu as dut être là,Bount...Je me faisais appellé 'Onime no Kyo',ou encore 'L'assassin aux Mille victimes'...Et je suis Shinigami de la 10ème Division,celle d'Hitsugaya-Taishô."

Il but une gorgée de saké.Dans les livres d'histoire,Kyo y était en tant qu'un des assassins les plus réputés depuis 150 ans,en concurrence avec Battosai Himura.

"A vous de vous présenter."

Il semblait être insensible à toute blessure morale...Lui se rappellait de son Passé,et il en était << fier >>.Fier d'avoir été un Assassin...Même si il n'est pas de sa division,Kyo ressemble beaucoup à Zaraki Kenpachi-Taishô.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Origami
3ème siège de la première division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 23
Rang : Shinigami de la1er Division
Caractère : Dépend des jours
Date d'inscription : 19/08/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
326/326  (326/326)
Reiatsu:
326000/326000  (326000/326000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Jeu 23 Oct 2008 - 22:04

A la première phrase de Kyo, elle sourit, elle avait déjà bu du saké avec Kyôraku, son Capitaine. Elle n'hasita pas à en "choper" des mains du jeune homme, se servir un verre et d'aller s'asseoir. Pour une femme, elle aimait l'acool et ferma ses yeux en souriant.

A la deuxième phrase, elle ouvrit un oeil, oui elle était impressioner pour rien, et cela la gêné légèrement, mais c'était la première fois qu'elle voit un Bount utilisais une marrionette, pour elle, c'était une première.


"Je sais que je suis impressioner pour peu... Mais bon."

A la troisième phrases, elle ses yeux, resserant son regard. Ce gars... Il en avait parler dans ses livres de cours. Un assasin. Elle n'avait jamais penser à tomber nez à nez avec un ancien assasin. Mais bon, vu qu'il a rejoins le Gotei 13, il ne doit plus être comme avant...

"Je me nomme Kyoko Origami, troisème siège de la première division, celle de Kyôraku Taicho." Dit-elle en desserant son regard pesant.

Malgrès ses yeux bleux, parfois, quand on les fixait trop longtemps, certain disait que pouvait y voir la haine, la colère et la destructions... Du moins c'est ce qu'on lui avait dit ce jour là, à l'académie:


<< "-Pour cet entrainement, je veux Kyoko contre Sasori !
-Pfff... M'sieur, pourquoi je dois me battre contre cette fille ?

-Ne ronchonne pas ! On place vous deux !
-Super..."

Kyoko et Sasori se levèrent et se mirent en face avant que le combat commence... Après 5 bonnes minutes d'attaque et de barrade...

"-T'es si nul que ça, Mademoiselle Origami la nul ?
-C'est avec ta cervelle de moineux que tu invente ses surnoms... Stupide ?
-Tssss ! Je voulais dire que je te croyais bien plus forte... Origami.
-Que veux-tu dire par là, Sasori..."

Sasori exprima un sourir jusqu'à ses oreilles, son regard exprimants une envie de tuer et de moquerie.

"-On raconte que si tu n'a jamais eu de famille, c'est que tu l'aurais tuer, c'est pour cela que tu t'es retrouver dans des ruines, avec seul héritages, ce petit pendentifs ridicules !" Avait-il dit en attrapant le collier et l'arrachant du cou de Kyoko pour le jeter à terre où il marcha dessus. "On dit que tu es un esprit maudit, un youkai (=démon)."

A cette instant, Kyoko ressera son regard, tellement que son bleu clair devint soudainement d'un bleu fonçé, faisant penser à une nuit sombre et terrifiante. Elle avait une haine envers toutes les personnes qu'elle rencontrait, dire que c'était elle qui avait tuer ses parents, encore pire, lui arracher son collier qui était sa prunelle de ses yeux, était une grave erreur, ce qui donner à la fleur noir envie de le tuer sur place. En quelques minutes, le visages du garçon avait changer.

"-Tu... Tu... Arrête de me regarder ! Je... Je ne veux... Je ne veux pas mourir !"

Il semblait terrifier de voir cette envie de tuer, cette haine, cette colère...

"-Espèce d'ingrat tu ne t'imagine pas ce que j'ai vécut... Pauvre gosse gâtés !" S'écria la fleur noir et resserant encore plus son regard.

Sasori recula de quelques pour prendre le collier et le jeter au pied de Kyoko.

"-Tes yeux... Tes yeux expriments tout ! Tes yeux sont horribles !" Dit-il effrayés. "Tu as des yeux de youkai (=démon) ! Je ne peux pas croire que des yeux soit capable de montrer de tels chose !">>

S'en rappelant de cela, la fleur noir ferma ses yeux, pour éviter de devoir ré-entendre le mot "youkai" qu'elle ne supportait plus. En quelques secondes, elle ouvra ses yeux, qui était redevenue normal, ainsi que son attitude. Pourtant une chose lui trottait dans la tête: Elle se trouvait à discuter avec un assasin. Malgrès qu'elle essayer de se convaincre que celui-ci avait changer, elle était comme-même effrayer si celui-ci décider d'essayer de la tuer. Mais si il voulait se battre, pour un entrainement, là, par contre, elle était exister comme une puce.

[Hrp: Légende du souvenie:

Narration souvenir en italique et Cyan

Parole proffeseur en gras et Blanc
Parole de Sasorie en gras et Orange
Parole Kyoko en gras et Indigo]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Mibu
Membre de la 10°Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 25
Localisation : A quoi ca te servirait,si tu es mort?
Caractère : Présentation
Date d'inscription : 29/09/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
10/20  (10/20)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Ven 24 Oct 2008 - 20:33

Il avait alors remarqué les yeux de la jeune fille changer une seconde.Assez pour qu'il le remarque,elle devait être en trense.

"Des yeux bleus foncés...Très peu de gens l'ont...Tout comme les yeux rouges...Seuls les membres du Clan Mibu."

Il but une gorgée de saké.Il se leva ensuite et s'assit contre un arbre,en face de Kyoko.

"Kyoko Origami?Tiens...Ca me fait penser à quelque chose..."

Il se mit alors à réfléchir.

"Je peux te poser une question?Ton père...Etait-il un Samurai ? Ou plutôt...A-t-il combattu à Kyoto...Il y a 150 ans à peu près."

Il attendit alors la réponse de la jeune fille sans rien dire d'autre.Assez normal,non?Qui sait avec Onime no Kyo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Origami
3ème siège de la première division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 23
Rang : Shinigami de la1er Division
Caractère : Dépend des jours
Date d'inscription : 19/08/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
326/326  (326/326)
Reiatsu:
326000/326000  (326000/326000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Ven 24 Oct 2008 - 22:05

Kyoko poussa un gémissement d'hésitation. Elle n'aimait pas parler de son père, pas parve que elle ne l'aimait pas, mais tout simplement parce qu'elle ne le connaissait pas. Elle ferma ses yeux et croisa ses bras.

"Qui sait ce qu'il était réellement... Je ne l'ai jamais connu." Dit-elle en serrant son collier. "La seul chose que je connais de ma famille, et ce symbole représenter en un collier, je ne sais rien de plus... Et j'ai peur qu'il est était tuer quand je n'était qu'une simple enfant."


Elle leva son regard vers les yeux rouge de Kyo. C'était la première fois qu'elle voyait de tel yeux. C'était comme ces yeux bleu foncé qu'elle détestait.

"Je vais juste te dire ceci... Car on dit qu'on peut y voir ce qui c'est passer dans mes yeux, même si moi-même je n'ai jamais su ce qu'il c'est passer..."


Elle prit une inspiration, son regard sérieux, malgrès une touche de tristesse.


"Je n'ai que très peu de souvenir de mon enfance mais je sais qu'il est arriver quelque chose de grave... Mon premier souvenir est des ruines, remplis de corps gisants sur le sol, moi me trouvant sous des débris d'une maison, je dirais plutôt un palais... Je criais et pleurais, je ne savais pas ce qui c'était passer, comme seul réponse j'avais ce collier attacher au tour de mon cou. Ce collier dont je n'ai toujours pas découvert le secret. Mais quand je revois cette endroit, ces ruines de ce palais, tout ses gens morts, parmie lesquels se trouvait quelques shinigamis, je me dits que..."


Elle ferma ses yeux, sa bouche entre ouverte exprimant un léger son.

"Que c'est peut-être l'endroit où je vivais avec mes parents. Je sais que j'ai un vague souvenir d'un homme en cheveux long et brun, ses yeux aussi noir que les ténèbres, ne montrant aucun de ses sentiments a par de la haine et de l'envie de tuer. Mais pourtant au fond on pouvait y voir l'envie de tuer POUR proteger un être chère... Même si celle-ci ne fut que infime. Cela n'as peut-être pas d'importance, mais j'ai aussi une image d'unne femme. Une jeune femme aux cheveux court comme moi, mais en blond, avec des yeux bleux. Elle était comme cette homme, réprimant tout sentiments futiles, mais son image est différentes... Elle était en larme, son corps couvert d'un liquide rouge... Du sang."

Elle réouvra ses yeux et regarda Kyo d'un regard intriguer.

"Je me demande comment tu pourrais connaître ma famille si moi-même je ne la connais pas... D'ailleurs, vu que je t'ai dit que je croyais que ces ruines d'un grand bâtiments était ceux de chez moi... Et que j'en suis la seul survivante..."

Elle détourna son regard vers les quelques nuages gris qui se promenait dans les aires.


"Que j'ai une impression affreuse... Celle d'être la coupable d'une tel horreur, alors que je suis incapable de me defendre correctement......."

Elle ra-baissa ses yeux vers Kyo.


"Je me demande pourquoi j'ai était si bavarde. Peut-être parce que tu est le premier à me poser une questions sur mon père. J'espère qu'avec le peu de réponses que je t'ai donner dans toutes ses paroles futiles, tu pourra répondre à cette question: Que c'est t-il passer à Kyoto il y a 150 ans, avec le Samouraï dont tu essaye d'identifier à mon père ?"

Elle croisa ses jambes et ces bras, l'attendent de sa réponse. Malgrès qu'elle pouvait paraître être une grande pipelette, ce qui était très rare, elle aimait beaucoup écoutait des histoires des gens, ce qui l'occupait dans ses journés ennuyeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Mibu
Membre de la 10°Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 25
Localisation : A quoi ca te servirait,si tu es mort?
Caractère : Présentation
Date d'inscription : 29/09/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
10/20  (10/20)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Ven 24 Oct 2008 - 22:23

Il ferma les yeux.La jeune fille avait raison sur des choses,mais une chose le tracassait.L'histoire de l'homme aux cheveux noirs et aux yeux identitques...

"Remémords-toi bien...Cet homme...Aurait-il pas plutôt des cheveux longs rouges et des yeux similaires aux miens?"

Il attendit qu'elle réponde à sa dernière question.

"Je te dirais après que tu m'es répondu,d'accord?"

Il se rappellait de cet homme dans le village...Il a essayé de sauver les siens,mais enfaîtes...'Il' l'avait tué.Ainsi que tout les membres du village,mais avait laissé une petite fille en vie,pour qu'elle vive dans le malheur.Voilà l'une des abominations de Kyo.Et si c'était vrai,c'était elle...Elle qui est la survivante d'une attaque d'Onime no Kyo.

"Réponds franchement...Avait-il les cheveux rouges,mais tu les as vu bruns à cause du sang et le reste..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Origami
3ème siège de la première division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 23
Rang : Shinigami de la1er Division
Caractère : Dépend des jours
Date d'inscription : 19/08/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
326/326  (326/326)
Reiatsu:
326000/326000  (326000/326000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Sam 25 Oct 2008 - 13:21

"Un homme... Aux cheveux rouges ?"

Son regard se fronça, un homme aux cheveux rouges... Elle regarda le regard de Kyo.

"Un homme aux cheveux rouges et des yeux rouge comme toi..."

L'image des bâtiments démolis lui revinrent en tête. Elle détestait revoir tous ces corps gisant, elle pleurant, ne sachant que faire. Elle posa une main sur cette tête et se rappela une des ses paroles entre deux sanglant... "Pourquoi..." Fut le seul mot qu'elle se souvenait avoir prononçais. Mais les paroles de Kyo l'avait perturber. Pourquoi était t-il si intéresser par cette réponse... Elle ferma ses yeux et chercha au plus profond de ses souvenirs la réponse...


"-Tu es seul, tu n'as rien... Gamine..."


Ses paroles résonnèrent dans sa tête, cette voix grave, sans émotions... Son regard s'ouvrit subitement à la vue d'une image... Un homme devant elle et une femme qui la serait dans ses bras... Derrière un homme étrange s'approchant d'un pas calme et détendue, malgrés qu'il avait à faire à un shinigami. Ses yeus s'ouvrirent, sa lueur bleu foncé revenue. Elle semblait absente de son propre corps et poussa un léger son.

"Pourquoi..."

L'image de cette homme ce faisant étripper sous ses yeux, le sang giclant par la barberis de l'inconnu.

"Pourquoi m'avoir défendue..."

Les images sanglantes se succedèrent une par une.


"Pourquoi faut-il qu'on meurt... Pourquoi pas moi..."
Elle parlait dans un états de mi-insconscience...

La femme s'écroula ensuite au pied de l'homme qui avait tentait de les défendres toutes les deux. Et elle... Elle qui c'était écriait... "Père ! Mère !!", avant que l'étranger se rapproche d'elle, recouvert de sang, elle ne voyais pas son visage. Mais les paroles résonnèrent une nouvelle fois.

"-Tu es seul, tu n'as rien... Gamine..."


Les nuages du ciel se libèrent pour laisser paraitres quelques trait du visage de l'étranger. Elle murmura, toujours dans un état second.

"Je refuse de voir qui c'est..."


Elle referma ses yeux, mais cela ne servit à rien. Des yeux rouge comme le sang qui s'écoulait sur le visage et le corp de l'incconue, ainsi que ses cheveux... Elle ré-ouvra ses yeux, redevenue comme avant d'un bleu claire, mais celui-ci troubler par cette découverte.

"Un homme aux cheveux rouge et des yeux rouge... Comme le sang le recouvrant..."


Elle n'était pas encore entièrement remis de cette découverte.

"Il... Je... Je me souviens... D'un homme aux cheveux rouge... Et des yeux..."

Elle leva son regard vers Kyo.

"Semblable aux tiens..." Dit-elle.

Elle fixa le jeune home dans les yeux.

"Pourquoi m'avoir poser cette questions... Je veux savoir pourquoi m'avoir poser ses question... Et qui est cette homme..." Fut les mots qu'elle réussi à prononcer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Mibu
Membre de la 10°Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 25
Localisation : A quoi ca te servirait,si tu es mort?
Caractère : Présentation
Date d'inscription : 29/09/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
10/20  (10/20)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Sam 25 Oct 2008 - 17:37

Il regardait Kyoko.Il l'avait enfin vu...Celui qui avait tué ses parents,cet homme qui aimait tuer pour rien...C'était lui enfin de compte !

"Pourquoi je t'ai posé cette question?C'est facile...Cet homme...C'est moi.Mon corps que j'avais quand j'étais 'humain'."

Il regarda alors froidement la jeune fille.

"Donc c'est toi la survivante que je n'ai pas voulu tuer...Tsss...."

Il regarda donc la jeune fille et dit alors sans émotion.

"Tu m'ennuies."

Le présumé Démon prit une gorgée de saké.Il attendit sa réaction.


Dernière édition par Kyo Mibu le Sam 25 Oct 2008 - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Origami
3ème siège de la première division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 23
Rang : Shinigami de la1er Division
Caractère : Dépend des jours
Date d'inscription : 19/08/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
326/326  (326/326)
Reiatsu:
326000/326000  (326000/326000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Sam 25 Oct 2008 - 18:03

"Qu... Quoi..."

Elle écarquilla ses yeux... Elle parlait déjà avec un assassin... Mais... Mais celui de ses parents.


"Tu mens !"


Elle se releva.

"Tu ne peux que mentir, tu ne peux pas avoir fait un tel chose !"


Elle recula de quelques pas, serrant ses mains contre sa poitrine. Elle ne comprenait pas.


"Si c'est toi... Pourquoi m'avoir laisser en vie... Pourquoi les avoir tués ? POURQUOI ?!"


Elle se replia éclatant en larme, que pouvait t-elle faire d'autre, son esprit était bien trop chambouler pour s'attaquer à l'homme en face d'elle, elle n'arrivait pas à comprendre. Même si ce n'était qu'un vague souvenir, ça lui était très douloureux, bien trop... Allait-il la tuer maintenant ? Finir e qu'il a commencer ? Même si elle commençait a avoir peur, elle resta replier sur elle-même, tentant de cacher ses larmes, pour ne pas montrer sa tristesse devant le tueur de ses parents.

"Pourquoi... Pourquoi faut-il que ça n'arrive qu'à moi... Pourquoi je perds tout autour de moi... Pourquoi... Lui... Ensuite j'apprends qu'aussi mes parents... Pourquoi... POURQUOI DOIS-JE SURVIVRE ?!"

Elle releva sa tête, ses yeux d'un bleu foncés, presque qu'aussi sombre que la nuit et que les ténèbres. Elle jeta un regard apeurer vers Kyo, son regard remplie de larme qui lui rappelait cette scène...

<< L'homme s'approcher d'elle, et la fleur noir qui reculait désespérément, son regard remplie de frayeur. Il l'attrapa et le souleva. Ses yeux bleu foncé comme la nuit qui les entouraient, fixait les yeux rouges de l'étranger.

"-Tu as peur, gamine ?
-Hitaï ! Je...
-Tu...
-Je ne veux pas mourir !"


Il la jeta a terre, elle cracha du sang sous le choque avant de se relever pour percevoir le visage tacher de sang de l'étranger.

"-Tu es seul, tu n'as rien... Gamine...
-TAIS-TOI ! YUKAI (=démon) !
-Youkai ? Que diras les autres quand il trouveront une gamine vivante, en plein millieu de tout ses débris ?
-Qu... Quoi ?
-Tu m'ennuie !"

L'homme le frappa et Kyoko se cogna contre un mur où elle s'évanouit, du sang coulant sur son visage, sortant de sa bouche et de son nez.>>

C'était sûrement à cette dernière impact qu'elle avait du perdre la mémoire. Elle se replia une nouvelle fois sur elle et poussa un léger cri qu'elle tenta d'étouffer. Ses larmes s'écoulèrent encore plus rapidement... Ses yeux était cacher par ses bras qui entourait ses jambes.

"Pourquoi... Pourquoi avoir fait ça ?"

[Hrp: Je modifierai mon post au cas où tu m'es quelque chose d'important de le tiens.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Mibu
Membre de la 10°Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 25
Localisation : A quoi ca te servirait,si tu es mort?
Caractère : Présentation
Date d'inscription : 29/09/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
10/20  (10/20)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Sam 25 Oct 2008 - 18:36

Kyo vit alors ce qu'elle dit,il se rappellait aussi de ce jour-là...Quand on y pense...Un humain peut-il avoir des yeux comme les siens? Onime no Kyo,le Légendaire Assassin,qui a tué les parents de Kyoko pour ouvrir une brèche entre le monde d'aujourd'hui et l'ère Edo/Tokugawa.Il répondit alors avec un petit sourire.

"Pourquoi je t'ai laissée en vie?Car tu me ressembles...Tu es comme moi...Le mot que tu m'avais défini : Youkai."

Il arrêta un moment et reprit.

"Ton père et ta mère...Tous ceux qui étaient dans ce village...Etaient des êtres plus 'malfaisants' que moi,ayant même corrompu des coeurs purs comme ton père et ta mère.Je n'ai pas voulu les tuer,mais ils se sont mis en travers de mon chemin...Et puis...Je ne t'es pas tué pour autre chose...Qui est strictement personnel."

Il regarda Kyoko et la prit dans ses bras sas quelle ne puisse rien faire.

"Je les ai tués par accident.Mais après leur décès ainsi que quelques autres personnes,je suis devenu mauvais...Mais heuresement le Capitaine Commandant m'a donné une seconde chance de me racheter en étant Shinigami...Je paie ma dette dans un sens...Tout comme Hitokiri Battosai."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Origami
3ème siège de la première division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 23
Rang : Shinigami de la1er Division
Caractère : Dépend des jours
Date d'inscription : 19/08/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
326/326  (326/326)
Reiatsu:
326000/326000  (326000/326000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Sam 25 Oct 2008 - 21:33

Quand Kyo la pris dans ses bras, la première réaction de Kyoko ne fut rien à par de la surprise. Elle n'était pas habituer à un tel geste, a par par Haru... Encore une personne morte. Elle ne sut que faire et écouta Kyo, n'osant pas s'enlever de ses bras.

"Par accident... Par..."
Ses quelques larmes mouillèrent le torse de Kyo. "Mon... Mon père et ma mère n'ont pas pu être malfaisant ! Jamais ils ne l'aurait était ! Ils n'aurait..."

Pourtant... Pourquoi... Pourquoi avait t-elle déjà eu envie de tuer des personnes, même si elle ne les connaissait à peine.

"Je... Enfin... Pourquoi... Haru... Mère... Père... !"

Elle n'arrivait plus à savoir où elle en était. Elle était perdu, elle ne savait même pas si elle devait s'enlever des bras de cette homme qui l'avait pris dans ses bras par surprise. Elle leva juste son regard pour croiser celui de Onime no Kyo. Son regard bleu clair laisser paraitre une légère lueur de désespoir, mais on y voyait aussi la colère et la haine, le sentiment d'être perdu, de ne pas savoir quoi faire. Elle essaya d'essuyer ses larmes qui ne voulèrent pas s'arrêter.

"Kuso ! Je mettais... Je mettais promis de ne plus pleurer ! Je..."

Insconciament, pour elle ne sait quel raison, elle laissa sa tête s'appuyer sur le torse du jeune homme et elle murmura.

"Je ne comprend rien. Je sais pas ce que je dois faire..."

Elle laissa ses larmes mouiller le torse de Kyo.

"Je ne suis qu'une bonne à rien !" Dit elle entre deux sanglot.

Entre ses doights fin, pris par une colère, elle serra le kimono noir de Kyo. Cela pouvait être gênant pour le jeune homme, mais Kyoko ne semblait ne pas s'être rendu compte de ses actes. Elle se calme légèrement.

"Qu'elle sont tes raisons personnel pour lequel tu m'as laisser en vie ?"


Encore dans les bras de Kyo, elle leva son regard. Elle voulait connaitre cette raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Mibu
Membre de la 10°Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 25
Localisation : A quoi ca te servirait,si tu es mort?
Caractère : Présentation
Date d'inscription : 29/09/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
10/20  (10/20)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Dim 26 Oct 2008 - 10:00

Il la garda alors un moment dans ses bras.

"Tes parents n'étaient pas malfaisants,mais beaucoup de villageois,oui...Ils ont corrompus tes parents dans l'unique but de nous détruire tous...Tous le clan Mibu,même si j'avais coupé les liens avec ceux-ci...Je ne pouvais pas les laisser mourrir."
Flash Back

Kyo venait d'arriver au village,son sabre dans son fourreau.Un homme s'avanca alors vers lui.

-Youkai ! Part d'ici !

"Youkai...Peut-être...Mais pousse-toi de mon chemin ou je t'élimine."

-Moi... X Origami (n'arrive pas à se rappeller du prénom),je vais protéger mon village.

"Qu'il en soit ainsi."

Des villageois très bien armés arriverrent,des hommes de Nobunaga.Ce village aidait donc Nobunaga,le Roi Rouge....Il devait le détruire à tout prix.Le massacre commenca et Kyo les tua tous.Une jeune fille le regardait,apeurée.Il n'arrivait pas à la tuer,il ne savait pas pourquoi,alors il fit comme si c'était une 'malédiction' pour elle et partit.La laissant seule.

Fin Flash Back

Il regarda alors celle qui était dans ses bras.

"Le village avait un lien avec le Roi Rouge : Oda Nobunaga...Je n'ai pas voulu ton père,je lui ai dit de se pousser...Mais il n'a rien entendu,tout comme les autres...A la fin je les ai tous tués...Mais toi...Toi tu étais différente ou je ne sais quoi...Mais je sais un truc : je n'ai pas réussi à te tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Origami
3ème siège de la première division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 23
Rang : Shinigami de la1er Division
Caractère : Dépend des jours
Date d'inscription : 19/08/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
326/326  (326/326)
Reiatsu:
326000/326000  (326000/326000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Dim 26 Oct 2008 - 12:12

Elle fut surprise. Elle ne sut que dire, elle avait ses yeux plonger des les sombres yeux rouges de Kyo. Elle se rendit compte que c'était la première fois qu'elle restait aussi longtemps dans les bras d'un jeune homme. Elle baissa son visage pour cacher la légère rougeur qui était apparu, elle n'avait jamais était habituer par un tel geste. Après son esprit perturber, ce fut soudainement au tour de son cœur.

"Est-ce que... Tu les aurais épargner... Si ils t'avaient laisser passer ?..... Le coupable est-il Oda Nobunaga ?" Demanda t-elle, sa voix tremblant légèrement.

Elle laissa un temps d'arrêt, elle ne savait pas si elle devait s'enlever des bras du jeune homme, ou y rester. Elle était prise par trop de question que son esprit qu'elle ne savait plus trop ce qu'elle devait faire. Puis un tout petit son sortit de sa bouche, à peine inaudible...

"Pourquoi tu n'as pas était capable de me tuer... Pourquoi était-je différente des autres ?" Demanda t-elle timidement...

Elle n'osait même pas relever sa tête, a cause de ses petites rougeurs sur ses joues. Elle ne laissant au jeune homme que le vue sur ses cheveux noir et court ainsi que sur sa nuque, cachant du mieux qu'elle pouvait son visage contre les bras du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Rang : bount élémentaire
Date d'inscription : 11/10/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
50/50  (50/50)
Reiatsu:
50000/50000  (50000/50000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Dim 26 Oct 2008 - 17:26

Ken avait écouté tout la longue discutions des deux shinigamis sans dire un mot. Alors qu'ils parlaient, lui se remémorait d'ancien souvenir sur ce qu'il avait vu de l'ancien Japon, celui du temps de Samouraï. Il s'en rappelait très bien. Cependant, il n'y était pas rester très longtemps car, il aimait trop voyager pour se fixer dans des endroits trop souvent. Par contre Karakura était une exception, tous de cette ville était trop intéressant pour qu'il la quitte, du moins pour l'instant.

Il se rappelait encore des samourai qu'il avait cotoyer durant cette période. Certains étaient des hommes très nobles et d'autres encore étaient de véritable monstre. Il se rappelait notemment de l'un d'eux Nobunaga. Il se souvenait qu'à un moment, cet homme avait massacré un légion de soldat à lui tout seul. Cet homme avait même tenter de le prendre lui et Tengou à son service. Mais il avait échoué. Ken pour se venger avait même mis le feu au château de cet homme espérant qu'il meurt. C'est ainsi qu'il se rappela de l'enfant aux yeux rouges qui était entré dans le château en flamme sans crainte. Cet enfant utilisait un sabre démesuré.


-Je me souviens de toi Kyo aux yeux de démon. Tu ne m'as sûrement pas remarquer il y a plusieurs siècles, mais moi je t'avais vu. Le jour où tu es entré dans le château en flamme de Oda Nobunaga pour le tuer. En fait, c'était moi et Tengou qui y avions mis le feu en espérant qu'il périsse dans les flammes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Mibu
Membre de la 10°Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 25
Localisation : A quoi ca te servirait,si tu es mort?
Caractère : Présentation
Date d'inscription : 29/09/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
10/20  (10/20)
Reiatsu:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Ven 31 Oct 2008 - 9:50

Kyo la lacha en fermant les yeux et s'adossa contre un arbre.

"Effectivement,je les aurais épargnés...Mais le 'vrai' assassin est Oda Nobunaga...Même si je n'ai pas réussi à le tuer au château,je l'ai tué tout de même,plus tard..."

Plus tard...C'était 20 ans plus tard qu'il l'avait tué...Mais 20 ans plus tard,il est mort aussi...A 28 ans...Quelle connerie...Les Humains atteignent un jour la Mort...Mais il est plus facile de mourrir que de tuer.

"Pourquoi je ne t'ai pas tuée...Bonne question...Je te trouvai tout bêtement comme moi...Dans tes yeux...Je voyais la lueur de quelqu'un qui voulait tuer quelqu'un...Et cette personne...C'est moi...Je me trompe?"

Il regarda ensuite Ken.

"Faux,je t'avais vu...Mais comme j'étais jeune,je ne m'en suis pas rappellé...J'ai surtout vu 'Tengou'.Enfin...Tu veux du saké?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko Origami
3ème siège de la première division
avatar

Féminin
Nombre de messages : 310
Age : 23
Rang : Shinigami de la1er Division
Caractère : Dépend des jours
Date d'inscription : 19/08/2008

Feuille de Personnage
Niveau:
326/326  (326/326)
Reiatsu:
326000/326000  (326000/326000)

MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   Ven 31 Oct 2008 - 15:52

Kyoko alla s'adosser contre un arbre. Il avait raison... Sur le moment où il avait "exterminer" ses parents, elle avait voulu le tuer. Pourtant, maintenant, ce n'était pas son désir premier. Pourquoi ? Surement parce que, comme il lui avait déjà dit, on lui avait laisser une seconde chance. Alors sûrement qu'il était différent d'auparavant. Et puis, qu'il lui ait dit qu'il les aurait épargner, l'avait un peu plus convaicu sur le faites qu'il n'était pas aussi "méchant" qu'on le prétendait. Alors devait sûrement elle aussi, lui laissait cette seconde chance, et évitait de chercher des noises. Elle laissa les deux jeunes hommes parlait entre eux, tandis que elle regarder sa main... Elle ne pouvait pas cacher l'envie de le tuer en fond d'elle, elle n'y pouvait rien, c'était plus fort qu'elle. Alors pourquoi c'est t-elle laisser faire ? Sûrement a cause qu'elle soit trop gentil et sensible et qu'elle n'est pas confiance en elle... Et aussi qu'on lui ait... Laisser cette chance. Elle serra son son poights. Tout à l'heure, elle avait son esprit tellement perturber par la révélation des ses souvenirs et de Kyo, qu'elle c'était perdu dans sa tête. Mais maintenant qu'elle était en états de penser, elle se demander ce qu'elle devait faire... Lui faire confiance et lui laisser la chance qui lui a était donner ? ..... Ou venger ses parents ? Elle dessera son poights et posa sa main sur son visage. Qu'elle détestait toutes ses questions... Qu'elle détestait se posait de tels problème. Mais, son coeur était partager en deux. L'un est sombre, celui qui ait vide de sentiments heureux et de joie, celui de la tristesse et la colère, d'esprit de vengeance. L'autre est illuminer, celui du bohneur, de l'amitier et tout autres sentiments joyeux. Ses deux partit se combattait. Le côtés illuminer voulait pardonner à Kyo, l'autre l'anéantir.

"Kuso... Je déteste ça !" Murmura t-elle a très basse voix.

Elle n'était pas du genre à apprecier de tuer des gens... Après tout elle n'avait encore jamais tuer de personne, à par des hollows, mais des assasins, des gens malsain... Jamais son coeur ne se serait parmir de leur faire du mal, car elle ne peut pas supporter quelqu'un mourir devant elle, après tout, elle était bien trop sensible, depuis que Haru l'avait sauver d'une mort certaine, cela l'avait rendu faible dans son esprit et dans son coeur. Elle en avait eut un aperçu en recontrant Kitaikaze, son coeur... Etait noir comme les ténèbres. Elle ne pouvait pas oublier cela. C'était sûrement pour cela qu'elle était effrayer par les combats à mort, et qu'elle ne voulait pas tuer quelqu'un. Elle laissa un son s'échapper de sa bouche.

"Je ne devrai ne pas..." Seul ses mots furent entendu.

Kyoko semblait peu présente, sa main sur son visage, on voyait facilement qu'elle réfléchissait, mais son regard beu clair était redevenue son bleu nuit qu'elle détestait. L'effet de mettre son coeur à l'épreuve.



Kyoko se releva et se tourna vers Ken et Kyo.

"Je vais rentrer chez moi."


Elle leva sa main en souriant.

"Aurevoir, j'espère vous revoir très bientôt !" Dit-elle avec un grand sourir.

Elle s'en alla d'un pas non trop rapide, ni trop lent, se dirigeant vers la soul society.


[Hrp: Je sais mon perso est assez énervant, mais j'ai toujours imait ce genre de perso compliquer et qui ne sait jamais quoi faire ^^", mais dans se post j'espère que vous comprendreez un peu mieux Kyoko ! ^^]

[Hrp 2: Edit du post: J'ai juste envie de changer d'aller autre part, sans vexer les autres ^^"]]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Unr journée presque tranquille [pas d'arrankar]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)
» Journée exceptionnelle en région Chartraine
» Journée Mondiale de la poste 09/10/10
» J'ai passé une journée de dingue !
» Journées du Patrimoine, Montpellier, le Peyrou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach, THE RPG :: Jeu de Rôle :: Le Monde des Humains :: Karakura-
Sauter vers: